vendredi 22 mars 2013

Nouveaux rosiers



En réponse à la demande générale, voici le détail de ma commande de rosiers !

Les trois premiers viennent composer un nouveau massif à l’arrière de mon abri de jardin, dans le coin compost (après tout j’y vais souvent, autant l’agrémenter !) :

Il s’agit de :

 Bouquet parfait, qui forme d’adorables bouquets ronds nuancés :
(photo pepiniere-brochetlanvin.com)



Sally Holmes, aux belles grandes fleurs simples posées comme des papillons :

(photo annekejardin.francoisknopf.com)

Et, classique parmi les classiques, Cuisse de nymphe :

(photo filroses.com)


Neuf autres rosiers ont été plantés du côté du potager. Mon terrain est en forme de L, et les deux extrémités du L s’ouvrent sur 2 rues différentes. L’une de ces deux limites de mon terrain, côté potager donc, est bordée par une barrière en bois très ouverte qui permet à n’importe qui d’entrer dans le jardin. Pour empêcher les intrusions, j’ai voulu y planter une haie de rosiers denses, vigoureux et pour la plupart piquants.

La barrière, très abimée, sera repeinte dès que le temps le permettra. Toute cette zone est en friche pour l’instant, mais d’ici quelques mois elle devrait avoir bien changé d’aspect !


Voici les rosiers que j’ai retenus pour cet usage :

Le premier m’a été offert par Francia Thauvin lors d’une commande à l’automne. Je ne le connaissais pas du tout, et on trouve fort peu d’informations le concernant sur le web. Il s’agit de Ben Cant, un hybride perpétuel non remontant aux teintes changeantes. Si quelqu’un parmi vous en sait plus…

(photo Francia Thauvin)

 
Vient ensuite le rugosa Roseraie de l’Hay, remontant :

(photo rosemai.canalblog.com)


Le beau gallique Cardinal de Richelieu, au violet étourdissant :

(photo crocus.co.uk)


Encore un rugosa remontant, Thérèse Bugnet :

(photo davesgarden.com)


Le délicat Félicité Parmentier, un alba :

(photo histoires-de-roses.com)

Peut-être mon préféré, Raubritter, qui ne remonte pas mais dont les fleurs globuleuses ne ressemblent à aucune autre :
(photo giardinaggio.efiori.com)


Regardez ces cascades de roses… N’est-il pas irrésistible ? (photo w-rusch.de)


Président de Sèze, dont je vous parlais dans un post précédent :

(photo de Laurence)



Stanwell perpetual, dont j’ai lu le plus grand bien sur les forums :

(photo justourpictures.com)


Et l’indispensable Cornélia :

(photo justourpictures.com)


Enfin, ma commande comportait 4 rosiers grimpants ou lianes, qui partiront à l’assaut d’arbres du jardin :

Paul’s Himalayan Musk

(photo florum.fr)


Il devra conquérir ce hêtre pourpre :


Albertine
(photo justourpictures.com)


La belle grimpera dans cet arbre non identifié :



Rose-Marie Viaud


Elle partira à l’assaut de ce grand Kolkwitzia :



Et Guirlande d’Amour, qui rejoindra Jasmina sur l’arche du potager :


Voilà pour cette commande ! Si certains d’entre vous ont expérimenté ces rosiers dans leur jardin, je serai ravie d’avoir vos impressions. Je me demande notamment si les rosiers choisis pour la haie du potager sont d’une vigueur comparable, ou si certains risquent de manger les autres.
Normalement je ne planterai plus de rosiers jusqu’à l’automne prochain, sauf coup de cœur sur une fête des plantes… ;-)

34 commentaires:

  1. De beaux choix qui, à coups sûrs, vont t'enchanter ! J'ai moi-même planté à l'automne "Cornélia", "Thérèse Bugnet" et "Sally Holmes", on pourra comparer leur évolution au jardin...Bon week-end

    RépondreSupprimer
  2. Je les aime tous tes rosiers ! Pour la question de la vigueur de chacun, Cornélia qui est un hybride de Moschata est moins vigoureux que Thérèse Bugnet par exemple. Et Raubritter a un port très prostré. Il convient bien pour retomber d'un muret. Mais je crois que l'association que tu as prévue va être très jolie ! Amuse-toi bien à planter tout ça. Je suivrai l'évolution avec grand intérêt ! Bon week-end !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vous ai présenté les rosiers dans l'ordre de leur plantation dans la haie : Cornélia est donc loin de Thérèse Bugnet, précisément pour la raison que tu évoques. Ce que je voudrais c'est qu'ils arrivent tous à une hauteur comparable, mais je risque peut-être d'avoir un problème avec Raubritter... Retomber, il pourra : du côté rue, il peut dégouliner sur 1m50 de hauteur. Mais j'aimerais quand même qu'il s'élève un peu ! Tu l'as dans ton jardin ? A quelle hauteur monte t-il ? Merci pour tes conseils Marie !

      Supprimer
  3. Bonjour, il me semble que ce sont tous des beaux et bons rosiers, le tout est de bien réflechir aux distances de plantations.. Il y a moyen de laisser un peu plus d'espace aux plus vigoureux et de serrer ceux qui le sont moins ou qui sont moins évasés

    Il faudra tout de même trois ans pour se faire une idée plus définitive de ce que cela donnera..

    Je me réjouis de voir ce que cela donnera en tout cas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Françoise, j'ai toujours tendance à planter trop serré, mais là j'ai laissé un bon mètre entre chaque rosier en espérant qu'ils soient assez puissants pour, à terme, s'entremêler. Par contre je n'avais pas pensé à ce que tu suggères, moduler l'espacement selon les variétés. Je garde l'idée en tête !

      Supprimer
  4. Waouwwww, ça vaut la peine ... passion quand tu nous tiens lol !... J'ai un grand hêtre pourpre ici aussi ... et depuis le temps que je lorgne sur ce Paul 's, je ferais bien comme toi !... Je me pose quand même des questions sur la plantation, il y a un réseau très dense de grosses racines tout autour ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu imagines le rose pâle du monsieur Paul's sur le feuillage pourpre du hêtre ? Moi je dis que c'est une super idée, même si c'est la mienne ! ;-)
      Et je t'encourage à la copier, comme ça on pourra comparer.
      Pour les racines, j'ai peut-être été un peu audacieuse : je n'ai même pas regardé, en me disant que je trouverai toujours un trou quelque part. Je vais peut être moins rigoler au moment de le planter !

      Supprimer
  5. Je ne les connais que de noms, je ne peux donc pas te donner de renseignements, mais je les trouve tous très beaux et tu vas avoir une belle haie défensive.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sylvaine. Il me reste encore le plaisir de choisir les vivaces qui vont accompagner tout ça !

      Supprimer
  6. waouw waouw waouw! Ils sont tous très beaux! Ils formeront de belles associations et ta haie sera superbe!
    Je rêve de Cuisse de Nymphe! Et de Roseraie de l'Haÿ.
    J'ai Sally Holmes, Paul's Himalayan Musk, Thérèse Bugnet, Cornélia et Guirlande d'Amour mais ils sont encore jeunes ici.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Malorie ! Tu as déjà vu fleurir ceux que nous avons en commun, ou ce sera leur première année ?

      Supprimer
    2. Sally a déjà bien fleuri, c'est une merveille! Paul's m'a offert 4 fleurs au ras du sol. Mignonnes mais pas encore aussi spectaculaires que dans mes rêves pour cet été! Cornélia est une bouture qui a déjà bien fleuri quand même pour sa première année et qui a déjà de belles longues tiges! Guirlande d'Amour a déjà 3 ans. Il est très beau mais ne fâne pas joliment... Thérèse Bugnet est aussi une bouture que j'ai reçue et n'a pas encore fleuri.
      Au jardin, j'ai encore de belles découvertes à faire cet été!

      Supprimer
  7. Que des classiques! Je crois que lorsque j'aurai un grand jardin bien exposé à fleurir, c'est aussi par ceux-là que je commencerai.
    Le résultat sera magnifique, j'en suis sûre.
    *doux week-end*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Luciole, tu as compris, je commence par les classiques. Mais comme j'ai planté plus de 70 rosiers depuis l'automne, j'en ai aussi quelques uns qui sortent des sentiers battus... A découvrir bientôt par ici !

      Supprimer
  8. Bonjour Claire, que de jolis rosiers !!!!! Je ne peux pas te dire comment ils vont se comporter dans ton jardin, je n'ai pas ces variétés sauf cardinal de richelieu et cornélia que j'ai planté à l'automne. Je suis pressé de voir la suite. A bientôt

    RépondreSupprimer
  9. J'ai Thérèse Bugnet dans le fond du jardin, il est moins épineux que les autres, mais en hiver son bois rouge est magnifique ! Il n'a pas un port très étalé, moins souple que Cornélia (qui doit se comporter plus ou moins comme Buff Beauty, ils sont de la même famille), mais qu'est-ce que les fleurs sentent bon ! Chez moi la remontée en automne n'est pas phénoménale, mais je pense que c'est parce que les soins ne sont pas très suivis... Je vais essayer de corriger ça cette année.
    Je pense que Roseraie de l'Hay est un excellent choix, je le voulais aussi pour chez moi mais je n'ai plus de place.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour les détails sur Thérèse Bugnet, l'expérience d'un jardinier est souvent plus riche d'enseignements que les catalogues des rosiéristes.

      Supprimer
  10. On connaît et on apprécie Bouquet Parfait pour sa floraison dont les nuances sont encore plus subtiles lorsqu'il n'est pas en plein soleil. Plusieurs jours de pluie altèrent ses bouquets qui ont tendance à pourrir.
    Sally Holmes est particulièrement vigoureux, sain et florifère.
    Cuisse de Nymphe à la grâce des belles d'autrefois mais il n'est pas très remontant.
    Guirlande d'amour est un fougueux qui a besoin d'espace pour s'exprimer.
    Et nous venons de planter Cardinal de Richelieu dont les avis sur sa vigueur sont très controversés mais à l'incomparable beauté.
    A notre avis, le Kolkwitzia aurait besoin d'une petite taille en transparence avant d'accueillir un grimpant.
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour toutes ces précisions Duojardin. Tu dis que Cuisse de nymphe n'est pas très remontant, mais je ne le pensais pas remontant du tout ! Il lui arrive de refaire quelques fleurs à l'automne ?
      Je retiens ta suggestion d'une taille en transparence pour le Kolkwitzia, qui ne me plaît pas trop en l'état. Ça ne va pas être facile vu l'épaisseur des branches et leur entrelacement, mais je vais me pencher sur son cas.

      Supprimer
  11. Mmmmm que du beau monde !!!! ♥

    RépondreSupprimer
  12. Mais quelle sublime sélection.
    Raubritter m'a fait succomber et je l'ai également commandé cet automne chez la même productrice. Il est un peu tentaculaire mais on peux le maitriser mais lui laisser 1m50 de large est un minimum.
    'Sally Holmes' a trouvé aussi le chemin de notre maison cette année.
    'Cuisse de Nymphe' m'a déçu en vigueur mais le porte greffe n'était pas adapté.
    Ce 'Ben Cant' a l'air sublime, il ressemble fort à 'Seven sister rose'.
    Vivement qu'ils nous livrent leur premières fleurs qu'on puisse admirer tes photos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci David ! Sais-tu à quelle hauteur monte Raubritter si on le traite en arbuste et non en grimpant ? Selon les sources, je trouve des infos très différentes à ce sujet.
      Je suis bien d'accord avec toi pour Ben Cant, il semble avoir le même mélange de teintes que Seven sisters rose. Mais c'est un grand arbuste, pas un grimpant.
      Quant à Cuisse de nymphe, je m'attends de sa part à un gros buisson large et haut, j'espère que je ne serai pas déçue ! Je l'ai placé à un endroit où il n'a le soleil que le matin, mais je crois que ça ne devrait pas le déranger.

      Supprimer
    2. J'ai decouvert raubritter ce printemps dans un jardin avec des tiges de 2m50 qui s arquent sous le poids des fleurs (voir photo sur mon blog). Il etait cultivé en arbustif mais maintenu par d'autres arbustes en fond de massif.
      Cuisse de nymphe etait placé a l'ombre d'un orme chez moi... ca n'avait pas l'air de le deranger mais il etait malingre et etroit.

      Supprimer
  13. ça, pour une commande de rosiers, c'est une commande de rosiers : quelle belle sélection ! Veinarde : avec ce jardin, tu as un terrain de jeu formidable...
    Comme Nikki, j'ai une inquiétude sur la plantation des lianes près des grands arbres : trouver un petit trou entre les racines ne va pas être simple !
    Bonne journée
    Charlotte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Chat vert, en effet je m'amuse bien ! Je manque juste de temps et/ou d'aide pour faire tout ce que j'ai en tête, mais ça viendra au fil des années.
      Depuis le mot de Nikki, je suis allée planter une bêche près de mon hêtre pourpre car elle m'avait inquiétée. C'est rentré comme dans du beurre, j'ai un gros emplacement sans racines. Donc ça devrait aller !

      Supprimer
  14. J'ai découvert ton blog hier, et je reprends tous tes billets..je trouve ton jardin fantastique! quel courage pour planter tous ces rosiers!!!
    J'ai quelques uns de tes rosiers dans mon jardin, nt Albertine, qui est une vraie beauté, mais je pense qu'il lui faut de la lumière et du soleil pour être parfaitement à l'aise pour fleurir en quantité et qualité..il faudra certainement tailler l'arbre sur lequel elle poussera (c'est un rosier grimpant mais moyennement)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Catherine, je suis ravie de t'accueillir sur mon blog ! Je n'ai pas réussi à trouver le tien : le lien sur ton nom ne fonctionne pas. Pourrais-tu m'indiquer l'adresse ?
      Je note tes conseils sur Albertine, pour l'instant il pousse bien mais je vais veiller à lui conserver le plus de soleil possible.

      Supprimer
  15. Tu as Cornelia, il est superbe. J'espère que celui que j'ai commandé chez André Eve cette semaine me ravira. J'aime beaucoup cuisse de nymphe et cardinal de richelieu. Il me faut plus de place mais ils sont de petite taille n'est ce pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils ne sont pas si petits que ça Patricia : les deux dépassent facilement 1.5m ! Cornélia a très bien fleuri chez moi pour sa première année, avec plusieurs belles remontées jusqu'à la fin de la saison.

      Supprimer
  16. Ou se trouve -t-il ton jardin en Seine et Marne? j'habite aussi ce département mais mon jardin est hélas beaucoup plus petit ,mais je crois que j'ai la même passion que toi ! alors ,je plante et je replante ,vivement le printemps ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon jardin est à Cély en Bière, entre Melun et Fontainebleau. Merci pour ton passage !

      Supprimer
  17. C'est TOI qui a planté 'Albertine'??? Je pensais qu'il était là depuis des lustres!!! Il est incroyable de vigueur, il me le faut absolument!

    RépondreSupprimer